31 juillet 2014
Commentaires : 0

Les antivirus à l’amende

Une société basée à Singapour et spécialisée dans la sécurité vient de publier une étude accablante pour de nombreux antivirus.

Après les avoir soumis à différentes sortes d’attaques, il s’est avéré que 14 produits sur 17 comportaient des failles importantes, locales ou exploitables à distance.

Plus que de pointer du doigt ces antivirus, le chercheur qui réalise l’étude préfère mettre en lumière les manquements flagrants des antivirus actuels : privilèges accordés, pilotes accédants au noyau de l’OS, mises à jour en http (donc protocole non sécurisé contre une attaque de type « man in the middle »), etc.

Ce discours rejoint d’ailleurs celui d’un expert de Symantec qui il y a plusieurs mois de cela voyait l’antivirus du futur comme un mélange entre l’existant et une gestion en amont dans le Cloud.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les alternatives qui s’offrent à vous, n’hésitez pas à contacter notre pôle Conseil et Sécurité qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et besoins.

Source : silicon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *