26 février 2014
Commentaires : 0

Cloud et proximité

A l’heure du Cloud, on a tendance trop souvent à amalgamer nuage et absence de proximité.

Il est vrai que, si les grands noms du marché sont AWS, IBM, etc., ceux-ci ne possèdent pas de datacenters partout dans le monde, ce qui pourrait devenir un problème pour ces géants de l’IT.

En effet, selon certaines projections, dès 2015, les premiers engorgements réseau causés par l’explosion du Cloud pourraient avoir lieu. Alors le critère numéro 1 des entreprises ne sera plus le coût (la différence est de toute façon déjà marginale bien souvent) mais le temps de réponse, la disponibilité et la proximité.

Ainsi, le cloud ne rime pas avec absence d’intérêt ou de supervision. Et même les clients des principaux acteurs du cloud ont besoin d’être rassurés sur le sujet, en attestent les nombreux accords et ouvertures prévues de data center en France (Salesforce, Amazon, Google, etc.).

Un autre avantage également d’être hébergé dans un cloud de proximité est la traçabilité et la localisation des données. De plus en plus d’entreprises commencent ainsi à exiger une localisation dans le pays où se situe leur siège.

Enfin, cela va sans dire que si travailler conjointement avec un prestataire à l’échelle locale n’est pas indispensable, avoir un interlocuteur unique qui peut se déplacer au besoin et qui connait vos habitudes et les problématiques particulières de votre entreprise est un gros plus.

C’est d’ailleurs pour cela que notre premier datacenter est situé à Strasbourg, au coeur de l’activité de beaucoup de nos clients, et que des ouvertures locales pour les autres agences sont prévues.

Pour en savoir plus sur notre démarche de proximité et comprendre comment nos briques services VITA vont vous aider à enfin vous recentrer sur le coeur de votre métier, contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *