17 décembre 2014
Commentaires : 1

Cloud libre vs Justice fédérale US, acte III

Comme promis, voici la suite du bras de fer entre la justice américaine et Microsoft.

Nous en avions parlé une première fois ICI puis nous vous avions tenus au courant des suites de l’affaire.

Dans le combat pour l’accès aux données de citoyens ou entreprises américaines hébergées hors du sol US, une nouvelle étape a été franchie avec le soutien officiel que l’industrie IT vient d’apporter à la firme de Redmond.

En effet, les autres géants que sont Apple, Verizon, AT&T, Amazon, Cisco, HP, etc. (près de 30 entreprises, plus de 30 sommités scientifiques et 20 associations ou groupes commerciaux et juridiques) se rangent du côté de la protection des données et donc de fait, de Microsoft. Notons tout de même les absences remarquées de Facebook et surtout de Google.

10 mémoires ont ainsi été signés, surtout afin de poser les problématiques qu’impliquent l’émergence des nouvelles technologies et la transformation sociale qui en résulte.

Et si Microsoft se défend de vouloir entraver le bon cours de la justice américaine, il est, pour leurs représentants, peu cohérent que le DOJ (Department of Justice) court-circuite ses accords internationaux de collaboration.

Ce au profit d’une tentative de passage en force qui ferait précédent et pourrait, à la suite de l’affaire Snowden, accroître grandement la méfiance mondiale à l’égard des opérateurs et acteurs américains.

Affaire à suivre…

One response on “Cloud libre vs Justice fédérale US, acte III

  1. […] Si vous souhaitez relire les dessous de l’affaire depuis le début, je vous invite à relire cet article : Microsoft vs USA, les dessous de l’histoire […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *