19 février 2015
Commentaires : 0

Cloud et PRA : vous avez tout à gagner !

Le PRA, ou Plan de Reprise d’Activité, tout le monde connait. Moins compliqué à mettre en place qu’un PCA (Plan de Continuité d’Activité) et souvent suffisant (si l’indisponibilité de tout ou partie du SI peut supporter un délai de plusieurs heures), un PRA vous permettra de minimiser les pertes annuelles dues aux coupures / attaques / pannes que peut subir votre infrastructure.

A l’heure du Cloud, on peut penser que tout est externalisable, mais est-ce le cas d’un PRA ?

Il est vrai qu’un premier réflexe serait de douter d’un PRA non totalement maitrisé en interne, avec un risque de délais plus longs, de données sensibles stockées dans le nuage, etc.

Pour autant, rappelons qu’un PRA est assez lourd à mettre en place, car il faut dupliquer l’infrastructure, ce qui coûte cher, pour ne l’utiliser parfois que très rarement (uniquement en cas d’incident). Sans parler du personnel qu’il mobilise.

Or dans le Cloud, vous ne paierez que les ressources utilisées, tout en ayant la possibilité d’augmenter celles-ci à la volée en cas de besoin, flexibilité plus que louable (et rentable) dans un tel scénario, et sans vous soucier de la gestion de cette seconde infrastructure (puisque délocalisée).

De plus, externaliser un PRA vous permet de tester cet environnement, son efficacité dans la prise de relais de votre système principal, et ce sans avoir à toucher aux structures en interne.

Aussi, il se trouve que nombre de clients qui ont opté pour un PRA dans le Cloud ont vite réalisé que les performances de cette nouvelle plateforme étaient supérieures à celles de leur infrastructure maîtresse, et ont fini par basculer leur environnement de production dans le Cloud (en inversant avec le PRA, ou non) !

En gardant les données sensibles en interne et en externalisant à côté de cela, ces entreprises ont fait parfois sans même le réaliser un pas dans l’hybridation, fonctionnement amené à toujours plus se développer tant il cumule l’avantage de la maitrise des informations importantes sur place et celui des performances et de l’élasticité du Cloud pour le reste.

A noter qu’il faut, pour qu’un projet de PRA externalisé soit valide, avoir une solution de backup ou de réplication dans le Cloud (ce qui tombe sous le sens).

Si vous aussi vous souhaitez que l’informatique soit au service de votre entreprise et non l’inverse, alors n’hésitez pas à nous contacter. A travers VITA Rescue pour le PRA et VITA Save pour le backup (cliquer pour en savoir plus), nous vous proposons de migrer en douceur vers une plus grande liberté, un contrôle plus limpide et donc de recentrer vos efforts sur votre coeur de métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *