13 février 2014
Commentaires : 0

PME : cybercriminalité et authentification forte

La cybercriminalité est une des problématiques majeures de la plupart des grosses entreprises. Et pourtant, justement parce qu’elles sont les plus averties et celles qui possèdent déjà souvent les moyens pour répondre à cette menace, ce ne sont pas elles qui risquent le plus.

Un nombre grandissant de PME en font les frais quotidiennement, étant des cibles plus accessibles pour les pirates. Et le mot “frais” est à comprendre littéralement : nous parlons ici de pertes d’argent souvent conséquentes.

Propriété intellectuelle, données critiques effacées ou volées, utilisation détournée du SI de l’entreprise sont autant de fléaux difficilement quantifiables en terme de coût et de désorganisation.
Sans parler de l’impact critique que peuvent avoir de telles attaques sur l’image et la réputation de l’entreprise.

Comment empêcher ces cybercriminels d’infiltrer votre entreprise à votre insu ?

L’authentification forte semble être une réponse adaptée pour de multiples raisons.
Plus qu’une simple assurance de ne pas être attaqué, celle-ci peut se transformer en moteur pour votre entreprise.

En effet, l’authentification forte, méthode à double identification (un code par exemple associé à une application génératrice de mots de passe, un terminal ou autre) permet d’aiguiller les utilisateurs et les clients vers les services qui leur sont destinés.

L’utilisation d’une génération de mot de passe à usage unique rend le travail des pirates très compliqué (aucun intérêt d’intercepter les informations, or c’est souvent par le biais d’un accès utilisateur qu’ils peuvent pénétrer votre SI).

De plus, une génération aléatoire signifie ne plus avoir besoin d’un mot de passe défini, et de fait faillible (oubli, simplicité trop grande, similaire à d’autres mots de passe que vous utilisez, etc.).

Enfin un avantage collatéral majeur est la réduction importante des coûts en Help Desk, une grande partie des appels actuels traitant de problèmes ou oublis de mots de passe.

Mais comment garantir la fiabilité d’une telle plate-forme ? Et comment garder de la flexibilité dans les méthodes d’authentification ?

La réponse se trouve dans le Cloud. En effet, intégrer une solution d’authentification forte dans le nuage possède de multiples avantages.

Bien sûr, on garde le principe du mot de passe à usage unique, mais on y ajoute deux composantes primordiales.

Le “Single Sign On” (SSO) permet avec une seule authentification forte d’accéder à toutes les applications de la plate-forme Cloud. Finis donc les temps d’attente et la répétition du processus pour chaque application différente.

Ensuite, le Cloud vous apporte une flexibilité inégalée. Personnalisation, évolutivité, adaptabilité (notamment au nombre d’utilisateurs, hautement pratique lors de la signature de nouveaux contrats et donc de l’arrivée de nouveaux utilisateurs) sont les maîtres mots d’une telle passerelle.

En conclusion : n’attendez plus, agissez en amont, protégez-vous tout en améliorant la simplicité, la qualité et la sécurité de vos prestations et de vos garanties, et donc la satisfaction de vos utilisateurs et de vos clients.Nos experts sont à votre écoute et prêts à répondre à vos questions, alors n’hésitez pas et cliquez ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *