9 mars 2014
Commentaires : 0

PME et SaaS : OUI mais pas n’importe comment !

Le SaaS (Software as a Service) semble être l’Eldorado des PME, Petites et Moyennes Entreprises. En effet absence de coûts cachés et consommation réelle sont deux arguments de poids.

On éradique les dépenses initiales pour ne plus dépendre que des coûts d’exploitation. Une sorte de transition entre un budget Capex (investissements initiaux et non consommables) et une gestion Opex (coûts d’exploitation continue).

De plus, on retrouve en mode SaaS toutes les solutions nécessaires à une organisation pragmatique, d’un ERP à un outil de HelpDesk en passant par de la sécurité.

Pour autant, il faut être averti avant de passer au Saas.

Ainsi, la solution choisie doit être flexible certes mais également être évolutive et en adéquation avec votre gestion en interne.

De plus, la protection de vos données doit être au centre de vos préoccupations. La Cnil recommande ainsi de porter attention au management de vos données, chaque sorte devant être traitée en fonction de sa criticité.

Or certaines données ou leur hébergement étant soumis à des règlementations strictes (agrément d’une administration ou autre), cela peut rentrer en conflit avec les garanties et le cadre de certaines solutions SaaS.

La Cnil conseille également de vérifier les contraintes liées à celles-ci (disponibilité, portabilité, etc.) à commencer par la réversibilité, point critique quand vous changez de solution (récupération, exploitabilité).

Si vous souhaitez nous contacter, nos experts sont là pour répondre à vos questions et accompagner votre entreprise afin que votre expérience dans le nuage soit la plus pragmatique et pertinente possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *