27 janvier 2016
Commentaires : 0

Stallergenes, conséquences d’une migration ratée

On en parle rarement, et pourtant la fréquence des migrations ratées augmente année après année (en raison notamment de la complexification des technologies).


Stallergenes, laboratoire pharmaceutique spécialisé dans les traitements des allergies, avec un chiffre d’affaires atteignant le quart de milliard d’euros et dont le centre social se situe en France, en a été malheureusement victime.


Le préjudice est à ce point important que la société a du arrêter la production et la distribution de ses produits pharmaceutiques et principes actifs depuis début décembre 2015 par décision de l’ANSM, Agence Nationale de Sécurité du Médicament (cliquer sur le lien pour accéder à l’annonce).

De plus, plusieurs produits délivrés depuis le 13 août 2015 ont été rappelés pour erreur de destinataire, erreur d’étiquetage ou délivrance inadaptée. Inutile de dire que le laboratoire subit actuellement l’ire des professionnels de santé, des patients et des hôpitaux.


Non seulement la situation n’est pas réglée à l’heure actuelle mais les nombreux clients perdus risquent d’être très compliqués à récupérer à court et moyen terme. Perte catastrophique de revenus, de crédibilité, de confiance, comment une entreprise respectée a-t-elle pu en arriver à une telle situation ?



La réponse semble irréelle pour un non initié : pas de détournement de fond, pas de scandale sanitaire, « juste » une migration ratée de leur système d’information. Sauf que l’IT est devenu la base de la logistique et de l’organisation d’une entreprise, et si tant que tout fonctionne peu de personnes en ont conscience, en cas d’accroc, la réalité s’impose brutalement.


Tout a commencé le 13 août 2015, lors de la mise en place du nouveau système d’information par un prestataire, autour de solutions SAP. L’intégrateur et l’éditeur semblent pourtant relativement hors de cause.
Le dysfonctionnement vient du système de gestion et de validation des étapes de fabrication et de distribution, qui n’a pas été complètement validé.

D’après l’ANSM, plusieurs essais de ces processus ont été déclarés non conformes et pourtant les responsables de Stallergenes ont décidé d’activer la mise en production malgré tout.


En résulte la situation actuelle, que le labo tente de résoudre avec 100 personnes travaillant activement dessus, en collaboration avec SAP, afin d’obtenir contrôle et validation de l’ensemble des processus. Aucune date de reprise d’activité ne peut être donnée pour le moment, et la situation est déjà plus que préoccupante.



Qu’en conclure ? Probablement qu’une migration réussie passe par le respect de bonnes pratiques et une relation de confiance entre le prestataire et le client, le métier du premier permettant au second de se recentrer sur le sien ! Et que comme nous le prouve l’exemple de Stallergenes, le cas inverse peut être catastrophique pour votre groupe.



Une évolution de votre SI est un gros plus pour votre entreprise, n’hésitez donc pas à nous appeler pour connaitre les possibilités qui s’offrent à vous et pouvoir avancer en toute sérénité. En nous faisant confiance, vous pourrez vous concentrer sur VOTRE métier, sans risque de suspension de service dommageable pour votre activité, votre crédibilité et votre avenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *